Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Saint Jean Baptiste, le premier des hipsters ? (Aleteia)

Domaine Public

Domaine Public

SPIRITUALITÉ

Saint Jean Baptiste, le premier des hipsters ?

Philip Kosloski - Publié le 11/12/18

Propre cousin du Christ, saint Jean Baptiste dont le martyre est fêté le 29 août, ne serait-il pas le premier des hipsters ? Un modèle d'authenticité et de vie véritablement à contre-courant ?

Peut-on oser dire que saint Jean Baptiste était le premier des hipsters ? Selon une définition du Urban Dictionary, un hipster est un jeune « sur la vingtaine ou la trentaine qui défend une pensée indépendante, une contre-culture… la créativité, l’intelligence et les plaisanteries pleines d’esprit ». Un hipster arbore souvent « des cheveux touffus » et une barbe fournie. Il emprunte les codes du vintage et sa garde-robe accueille des vêtements rétro, généralement dénichés dans des friperies. Son style n’est pas influencé par la culture de masse, ni par la publicité ou les médias.

Suivant cette définition, saint Jean Baptiste était cool avant que ce ne soit cool, il y a 2000 ans ! Vous n’y croyez pas ? Creusons ensemble ce parallèle. Un véritable hipster devrait s’inspirer de saint Jean Baptiste, car il était réellement un homme à part, ne se souciant pas de ce que les autres pensaient de lui, et préparant le monde à la plus grande « révolution » de tous les temps.

Ce qui distingue saint Jean Baptiste d’autres modèles d’inspiration, c’est que ses actions n’étaient pas dictées par une mode éphémère ou une image, mais elles étaient une authentique inspiration du Seigneur. Sa sainteté ne venait pas de ce qu’il mangeait, de ses vêtements ou de son apparence, mais elle provenait de sa solide foi en Dieu. Il croyait fermement que Dieu viendrait sauver Son peuple. Il croyait pleinement en sa mission et aidait les hommes à réaliser que Jésus n’était pas un simple prophète, mais qu’Il était « l’Agneau de Dieu ». Voilà pourquoi saint Jean Baptiste n’est pas qu’un « hipster », mais un véritable saint.

© Domaine Public

© Domaine Public

Les hipsters encouragent la pensée indépendante, vont à contre-courant et s’expriment sur les questions sociales

Qui peut faire mieux que vivre seul dans le désert en baptisant des gens et en défiant verbalement les habitudes et la conduite des Pharisiens et des Saducéens ? Saint Jean Baptiste a même parlé contre le roi Hérode et critiqué ses liaisons illicites. Sa pensée indépendante et ses idées à contre-courant lui ont apporté de gros ennuis, entraînant son martyr.

© Domaine Public

© Domaine Public

Les hipsters aiment les cheveux touffus et la barbe hirsute, affichant un style vestimentaire décalé

« Lui, Jean, portait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins » (Mt 3, 4). De plus, dans les icônes et les représentations de saints, il a un aspect négligé et une longue barbe qui rivalise avec celle de n’importe quel hipster contemporain.

© Public Domain

© Public Domain

Les hipsters aiment la créativité et l’intelligence

Saint Jean Baptiste tenait un dicours intelligent et inspiré qu'il dirigeait contre l'ordre établi par les Maîtres de la loi.

© Domaine Public

© Domaine Public

Les hipsters mangent bio ou des produits équitables et choisissent des moyens de transports qui ne nuisent pas à l’environnement

« Il avait pour nourriture des sauterelles et du miel sauvage » (Mt 3,4). Et il parcourait des kilomètres à pied… On ne peut pas faire plus bio et écolo que cela !

 © Public Domain

© Public Domain

Les hipsters sont souvent considérés comme des précurseurs

Saint Jean Baptiste a cru fermement au Messie, avant n’importe qui d’autre, et a entraîné de nombreuses personnes à Sa suite.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article