Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Les plus beaux baptistères de France, en images (Aleteia)

© OT-Poitiers Baptistère Saint-Jean de Poitiers.

© OT-Poitiers Baptistère Saint-Jean de Poitiers.

ART & VOYAGES

Les plus beaux baptistères de France, en images

 

Elisabeth Bonnefoi - Publié le 04/06/21

Aux premiers siècles de l'ère chrétienne, les baptistères étaient construits hors des églises, pour le baptême par immersion. Aujourd’hui, ils se trouvent à l’intérieur de nos églises. Plongeons-nous dans ce magnifique patrimoine.
 

On désigne baptistère de petits édifices isolés situés à proximité de l’église et construits spécialement pour le baptême par immersion. En grec baptistêrion signifie piscine. Édifiés à partir du IVe siècle, ils sont liés aux premières communautés chrétiennes. En effet, les catéchumènes, qui étaient des adultes, ne pouvaient entrer dans une église sans avoir été plongés, au préalable, dans l’eau du baptême. Celle qui fait naître à une vie nouvelle !

Si les plus beaux baptistères paléochrétiens (IVe-VIe siècles) se trouvent à Pise, Florence ou Rome, la France possède quelques spécimens de qualité. Celui de Saint-Jean de Poitiers, commencé vers 360, est le plus ancien baptistère conservé en France. Plusieurs baptistères paléochrétiens, de facture comparable, se situent en Provence-Côte d’Azur : Aix-en-Provence, Venasque, Fréjus, Riez. En 2008, le baptistère de l’ensemble cathédral du Puy a pu être daté des Ve et VIe siècles lorsqu’on a mis au jour la cuve à piscine octogonale.

  • Depuis le concile Vatican II, le baptême se célèbre généralement dans le chœur et les fonts baptismaux ne servent plus.

À partir du XIIe siècle, l’Église ne pratique plus le baptême par immersion mais par infusion ou aspersion (le prêtre verse de l’eau sur la tête du baptisé). On continue cependant d’utiliser le mot baptistère pour désigner, à l’intérieur de l’église, la chapelle où se trouvent les fonts (fontaine) baptismaux et où l’on administre le baptême. Le baptistère se distingue de la simple cuve baptismale par un décor spécifique : un baldaquin, un dais, une clôture lambrissée, un décor de mosaïques. Depuis le concile Vatican II, le baptême se célèbre généralement dans le chœur et les fonts baptismaux ne servent plus.

D’anciens baptistères sont encore découverts de nos jours par des archéologues, comme celui de la première cathédrale d’Ajaccio avec sa cuve cruciforme primitive et son petit bassin circulaire retrouvé en 2009.

Découvrez  une sélection de baptistères, ci-dessous :

© OT-Poitiers

© OT-Poitiers

Baptistère Saint-Jean de Poitiers (Vienne), vers 360

Le baptistère Saint-Jean est le plus ancien de France. Sa construction a probablement débuté vers 360, à l’époque de saint Hilaire, premier évêque connu de Poitiers. C’est un bâtiment isolé. Il abrite une piscine baptismale de forme octogonale qui fut utilisée pour le baptême par immersion jusqu’au VIIIe siècle. 

© François de Dijon

© François de Dijon

Cathédrale Saint-Léonce de Fréjus (Var), Ve siècle

Ce baptistère paléochrétien du Ve siècle fait partie de l’ensemble cathedral de Fréjus, qui comportait la cathédrale, le baptistère, un cloître et le palais épiscopal. Ce baptistère ressemble à ceux de Venasque ou d’Aix-en-Provence. La cuve baptismale se trouve au centre d’une rotonde couverte d’une coupole soutenue par des colonnes surmontées de chapiteaux. 

© Lionel Roux CCJ CNRS

© Lionel Roux CCJ CNRS

Baptistère de Riez (Alpes-de-Haute-Provence), Ve siècle

Isolé au milieu des champs, le baptistère antique de Riez est le seul vestige du premier ensemble épiscopal de Riez, volontairement détruit vers 1500. Le baptistère a servi ensuite de chapelle puis de musée lapidaire. Les parements et la toiture ont été remodelés au début du XIXe siècle. A l’intérieur, le plan est octogonal, comme à Marseille, Aix-en-Provence ou Fréjus. Le cuve baptismale primitive occupe le centre de l’édifice. 

© Pack-Shot - Shutterstoc

© Pack-Shot - Shutterstoc

Église Notre-Dame-de-la-Nativité de Magny-en-Vexin (Val-d’Oise), 1534

Dans le Vexin français, voici un rare et superbe baptistère Renaissance de 1534, en pierre, situé à l’intérieur de l’église. Il nous est parvenu grâce aux paroissiens qui l’ont démonté et caché pendant la Révolution. Il est surmonté d’un baldaquin en pierre reposant sur six colonnes décorées de statues élégantes représentant la Vertu ou la Justice, sainte Véronique ou saint Jean-Baptiste.

© Pecold - Shutterstock

© Pecold - Shutterstock

Église Notre-Dame de Lampaul-Guimiliau (Finistère), 1650

C’est l’un des plus somptueux baptistères baroques du XVIIe siècle, en bois polychrome. Le baldaquin est soutenu par huit colonnes torses et torsadées. Le riche décor de seize statues évoque le baptême du Christ, en présence des apôtres et des anges.

© Pierre Poschadel, CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

© Pierre Poschadel, CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

Eglise Saint-Josse de Parnes (Oise), 1699

Ce baptistère classique en bois taillé et peint s’inspire du baptistère en pierre de Magny-en-Vexin. Il date de 1699. Il est surmonté d’un dais. Il abrite une cuve baptismale à infusion/aspersion. Il a été restauré en 1987.

Les plus beaux baptistères de France, en images (Aleteia)

Église Saint-Méloir à Saint-Méloir-des-Bois (Côtes-d’Armor), XIXe siècle

Voici un baptistère tout à fait représentatif du XIXe siècle, fait d’un simple baldaquin avec un dais au-dessus d’une cuve baptismale.

© Diocèse de Vannes

© Diocèse de Vannes

Église Saint-Géran au Palais, à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), 1930-1940

À Belle-Île, on ne s’attend pas à découvrir un baptistère de style Art déco. Il a été réalisé dans les années 1930-1940 par les ateliers Mauméjean de Pau. L’usage de la mosaïque transforme le sol et la vasque en une vraie piscine !

© Rauenstein, CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

© Rauenstein, CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Église Saint-Pierre et Saint-Paul de Bennwihr (Haut-Rhin), 1960

Regardez cet étonnant baptistère moderne de 1960 construit en grès des Vosges. C’est un petit bâtiment cylindrique hors œuvre, accolé à l’église. Il renoue avec la tradition du baptistère paléochrétien isolé. L’intérieur est particulièrement lumineux avec ces dalles de verre de couleur.

© Felipe Ribon

© Felipe Ribon

Eglise Saint-Hilaire de Melle (Deux-Sèvres), 2011

Ce baptistère contemporain en marbre blanc de Namibie est lové dans le chœur de l’église romane. Mathieu Lehanneur a imaginé une piscine baptismale minérale dont les fines strates rappellent les couches sédimentaires et les courbes de niveau. Comme l’église, construite sur une pente naturelle en surplomb d’une rivière, cette cuve baptismale conçue pour le baptême par immersion semble s’enfoncer dans le sol en étant directement alimentée par l’eau de la rivière. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article