Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Après un crash au pied de ce monastère … il guérit miraculeusement des malades à travers la Grèce

Après un crash au pied de ce monastère … il guérit miraculeusement des malades à travers la Grèce

Mon collègue Thibaut Masco m’a raconté l’histoire surprenante de cet infirmier.

En apprentissage dans un monastère grec, il profite des 2 050 manuscrits et des 30 000 livres sur les pouvoirs des plantes. 

Il finit par maîtriser des recettes complexes à base d’huiles, de résines, de minéraux, lui permettant de créer ses propres remèdes contre : 

  • les troubles articulaires, 
  • la perte de vitalité
  • le mal de dos, 
  • les problèmes de foie, 
  • les problèmes de reins…

Ses guérisons miraculeuses attirent des centaines de malades qui rêvent de croiser son chemin.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire le message ci-dessous.

Amicalement,

Florent Cavaler

monastère de Megisti Lavra

monastère de Megisti Lavra

En 1915, le nord de la Grèce est sous le contrôle des troupes britanniques.

Gymnasios Lavriotis, un jeune infirmier, participe à l’effort de guerre à la base aérienne de Kazaviti sur l’île de Thasos.

Un matin, son avion est abattu et s’écrase près du monastère de Megisti Lavra au mont Athos1.

Gravement blessé, Gymnasios est recueilli inconscient par les moines du monastère de Megisti Lavra.

Lorsqu’il se réveille, tordu de douleur, et qu’il constate que les moines n’ont rien d’autre à lui proposer que des décoctions à boire et des baumes…

Il les supplie de jeter l’éponge et d’abréger ses souffrances !!

Mais après quelques jours ses plaies se referment, ses oedèmes disparaissent et ses ecchymoses s’estompent…

Gymnasios n'en revient pas et interroge les moines sur sa guérison quasi surnaturelle.

Les manuscrits des premiers guérisseurs

Je vous ai dit plus haut que Gymnasios était infirmier.

Sitôt rétabli, il décide de rester quelques mois auprès des moines pour perfectionner son savoir médical et percer auprès d’eux les secrets de leurs pouvoirs de guérisseurs.

Surtout, il passe des heures dans leur prodigieuse bibliothèque.

Depuis sa construction en l’an 936, 2 050 manuscrits et plus de 30 000 livres y ont été accumulés et précieusement archivés2.

Parmi ces documents, d’innombrables ouvrages portant sur les sciences médicales et les pouvoirs médicinaux des plantes.

En quelques mois, Gymnasios accumule un savoir encyclopédique qui lui permet de venir en aide aux habitants des environs du Monastère.

  • D’abord il se voit confier la préparation des baumes et des décoctions à base de plantes et d’herbes locales contre les troubles de santé du quotidien comme les problèmes de digestion, le manque de sommeil, l’excès de stress, les hémorroïdes, les mycoses, ou encore les problèmes de jambes lourdes…
  • Plus tard, lorsqu’il maîtrise 293 recettes différentes, Gymnasios découvre des recettes plus complexes à base de plantes, d’herbes, mais aussi d’huilesde résines et de minéraux réduits en poudre. Cette alchimie des plantes et des minéraux, lui permet de créer ses propres pilules contre les troubles articulaires, le mal de dos, les problèmes de foie, de reins, ou encore la perte de vitalité...
  • Puis, ce n’est que lorsqu’il connaît ces 2 000 actifs naturels, que les moines l’initient à des secrets plus pointus. Ceux qui permettent de lutter contre des maladies beaucoup plus graves comme la maladie d’Alzheimer, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l’ostéoporose et même le cancer…

Très vite, sa renommée de guérisseur est telle que ses supérieurs, jaloux de sa notoriété, décident de le bannir du monastère.

Devenu guérisseur itinérant, Gymnasios continue d’attirer des centaines de malades des archipels aux alentours qui rêvent de croiser son chemin.

Plus tard, en 1930, il est l’auteur de plusieurs guérisons miraculeuses qui attireront définitivement l’attention des médias sur son œuvre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article