Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Harpa Dei, la harpe de Dieu

Harpa Dei : Nikolai, Lucia, Marie-Elisée et Mirjana Gerstner.

Harpa Dei : Nikolai, Lucia, Marie-Elisée et Mirjana Gerstner.

Harpa Dei, la harpe de Dieu

Harpa Dei, la harpe de Dieu

Frères et sœurs de sang et de communauté, quatre jeunes allemands, Nikolai, Lucia, Marie-Elisée et Mirjana Gerstner, élevés en Équateur ont fondé le Chœur Harpa Dei pour évangéliser à travers le chant sacré. Bercés depuis le ventre maternel par leur mère qui était professeur de chant sacré liturgique, puis éduqués dans la jeune Communauté Agnus Dei où ils chantent les offices et la Sainte Messe, ces quatre jeunes d’une fratrie de huit découvrent peu à peu la richesse et la beauté de la musique sacrée dans la tradition byzantine du monde oriental et la tradition grégorienne du monde occidental.

Le Notre Père en araméen

« La tradition musicale de l’Église universelle constitue un trésor d’une valeur inestimable qui l’emporte sur les autres arts, du fait surtout que, chant sacré lié aux paroles, il fait partie nécessaire ou intégrante de la liturgie solennelle. » [1]

A quatre ans, ils chantaient déjà le Je vous salue Marie en hébreu et entraient en concurrence pour savoir qui adopterait le meilleur accent et la meilleure interprétation dans les autres langues ! Leur communauté est premièrement dédiée à la contemplation et à l’adoration perpétuelle depuis 1980 dans l’une de leurs deux maisons d’Allemagne. Ensuite fut fondée une maison dédiée à la prière pour les enfants non-nés et la communauté participe à une mission pour les enfants orphelins au Congo.

Expression de la vie spirituelle de ses membres et de leur communauté, le Chœur Harpa Dei s’est formé en 2011 manifestant leur soif de partager l’immense richesse de la tradition.  Durant différentes missions en Equateur, Mexico, Israël, Allemagne, en Russie, aux USA, en Afrique, tous les quatre ont constaté combien la beauté de ce chant touchait les gens, même ceux qui n’avaient aucune expérience de cette musique qui unit le ciel et la terre.

Krestu tvojemu, tradition byzantine, Jérusalem.

Chantant dans de nombreuses églises lors des Messes, ils apprennent aussi à des prêtres à chanter la Divine Liturgie, afin de donner une plus grande dignité aux célébrations. « L’action liturgique présente une forme plus noble lorsque les offices divins sont célébrés solennellement avec chant, que les ministres sacrés y interviennent et que le peuple y participe activement » [2] .

Enfin, ils pointent du doigt la différence entre la musique liturgique et la musique religieuse populaire telle qu’elle est répandue en Amérique Latine. Effectivement, cette dernière fait expérimenter aux fidèles leurs propres émotions, qui peuvent les éloigner de la réalité des Saints Mystères, alors que la musique liturgique, pour sa part, témoigne de la Beauté du Christ et introduit les fidèles à la dignité et à la grandeur de la prière des offices et de la Messe.

Lucia et Nicolay, deux de ces choristes, nous livrent leur expérience :
Lucia : « La musique peut atteindre la personne à un autre niveau de l’âme, au niveau de la beauté de Dieu. Les gens s’ouvrent plus facilement à la Présence de Dieu, à sa tendresse. L’essentiel est de réaliser que nous sommes aimés par Dieu, et dans la musique sacrée nous pouvons percevoir beaucoup de cette tendresse, de cet amour de Dieu. Un contact avec l’âme à travers la musique. Et cela n’a rien à voir avec du sentimentalisme ».

 

U Lamentu a Ghjesu, chant corse

Nicolay : « Lorsque nous chantons en grégorien, je rentre dans une sphère d’éternité. Nos pères écoutaient ces mélodies des lèvres des anges, inspirées par l’Esprit-Saint. Avec le chant grégorien je sors du quotidien mondain et entre dans la sphère céleste ».

 

Salve Regina, chant Gregorien

En savoir plus 

Sources :
– interviews: https://www.youtube.com/watch?v=xa9yrucvfjg&feature=emb_logo


https://www.youtube.com/watch?v=V-eRH-2Es3M à partir de la 24ème minute.


– site : http://harpadei.com/en/home-en-2/

Rosary of the Nations (sung) | Rosario de los Pueblos (cantado)

Harpa Dei, la harpe de Dieu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article