Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Ce psaume extraordinaire qui annonce Noël (Aleteia)

Pascal Deloche - Godong

Pascal Deloche - Godong

SPIRITUALITÉ

Ce psaume extraordinaire qui annonce Noël

Jean-Michel Castaing - publié le 09/12/21

L’Ancien Testament ne prépare pas l’évènement de Noël uniquement de manière paisible et joyeuse : des textes plus vigoureux, comme le psaume 17, annoncent avec gravité l’immense bouleversement de la venue du Sauveur parmi nous.

Dans cette prière d’anthologie qu’est le psaume 17, le psalmiste est témoin d’une intervention de la part du Très-Haut où Celui-ci ne ménage ni sa peine ni sa création, les réalités créées, pour voler au secours de Son protégé. Reçue à la lumière de ce psaume, la Nativité apparaît sous un jour nouveau. En effet, Noël ne se réduit pas à la venue du petit Jésus dans la crèche mais représente également un mystère qui met tout l’univers sans dessus-dessous, même si cette conflagration reste dans l’ordre de l’invisible et ne se dévoile pas immédiatement à nos yeux de chair. C’est tout le mérite de ce psaume d’illustrer cette vérité avec des images fortes qui sont autant de métaphores d’une réalité surnaturelle bouleversante.   

Une révélation inouïe du prix que nous avons pour Dieu

« Tonnerre du Seigneur dans le ciel,
Le Très-Haut fait entendre sa voix :
grêle et gerbes de feu.
De tous côtés, il tire des flèches,
il décoche des éclairs, il répand la terreur » (Ps 17, 14,15).

Aucun écrit ne témoigne avec plus de clarté et de majesté que le psaume 17 de la révolution personnaliste opérée par la révélation judéo-chrétienne. Dans le chant du psalmiste, nous voyons le Tout-Puissant se déchaîner, secouer sa création comme on retourne et époussette une couverture de lit, tonner, répandre la terreur, se mettre en colère et tout cela pour quoi ? Pour se venger de ses ennemis ? Pour laver l’honneur sali de son Nom ?  Pour se faire prompte justice ? Que nenni ! Tout simplement pour venir en aide au malheureux qui crie vers Lui ! 

« Dans mon angoisse j’appelai le Seigneur ;
(…) de son temple il entend ma voix :
mon cri parvient à ses oreilles.
(…) La terre titube et tremble,
les assises des montagnes frémissent
secouées par l’ardeur de sa colère » (Ps 17, 7-8).

Le Seigneur ne fait pas les choses à moitié et ne s’embarrasse guère de précautions pour venir au secours de son bien-aimé ! Pour s’en convaincre, il suffit de lire les versets 10 à 16 du psaume. Les assises du monde finissent même par apparaître ! Et le résultat ne se fait pas attendre :   

« Des hauteurs il tend la main pour me saisir,
il me retire du gouffre des eaux » (v. 17). 

La Bible nous apprend la dignité de chaque personne

Ainsi le Tout-Puissant est-Il prêt à tout pour venir sauver son ami ! A-t-on jamais vu pareille détermination à secourir un seul individu ? Et à y mettre un tel prix ? Tel est le Seigneur qui nous arrive à Noël ! La Nativité constitue bien un bouleversement de tout l’univers. Mais encore faut-il avoir les yeux de la foi pour discerner le monde nouveau qui germe à Bethléem : comme l’atteste ce psaume extraordinaire, c’est bien à la Révélation biblique que nous sommes redevables d’attacher un prix infini à chaque personne humaine. Jésus illustrera cette vérité avec la parabole de la centième brebis perdue pour laquelle le berger délaisse provisoirement les quatre-vingt-dix-neuf autres (Lc 15, 4-7). Béni soit-il pour une aussi insigne bonté !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article