Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Cette musique, douce et confiante, nous apaise. (Avent dans la ville)

Cette musique, douce et confiante, nous apaise. (Avent dans la ville)
Douce Vierge Marie, priez pour nous.

 

Les petits chanteurs du Nord - Avent dans la ville 2021.

Cette semaine, alors que sœur Marie-Lys, professeure en collège, nous fait entrer au cœur du mystère d’un Dieu né d’une femme, nous vous proposons de prier la Vierge Marie avec les petits chanteurs du Nord.  

Dans cette hymne pour l'avent, nous joignons nos voix à celles des enfants : «Douce Vierge Marie, priez pour nous. Que grâces infinies Jésus, votre enfant si doux, nous communique à tous.» Les voix de basse puis la voix de ténor donnent une couleur suppliante à la prière. Quand les jeunes sopranes et alti se joignent enfin au chœur, c’est l’espérance et la confiance qui éclatent :

O Vierge gracieuse, Reine des cieux.

O Reine glorieuse du Dieu des dieux,

Tout cœur pieux, toute âme précieuse

Vous dira bienheureuse toujours et en tous les lieux.

Ce motet du XVIème siècle, dont l’auteur est resté anonyme comme s’il se joignait à la foule de ceux qui supplient avec ferveur la Vierge Marie, fait écho à la fameuse prière de saint Bernard de Clairvaux : 

«Souvenez-vous

ô très misécordieuse Vierge Marie,

qu’on n’a jamais entendu dire

qu’aucun de ceux qui ont eu recours

à votre protection,

imploré votre assistance

ou réclamé vos suffrages,

ait été abandonné. »

Alors que la pandémie du COVID n’en finit pas et frappe les plus fragiles, les malades et les personnes âgées, alors que tant d’incertitude plane au-dessus de nous, alors que des familles vivent l’avent dans la peine, l’inquiétude, l’addiction et que certains de nos voisins s’apprêtent à vivre Noël dans la solitude, cette musique, douce et confiante, nous rassure et nous apaise. Dieu ne nous laisse pas seuls. Il nous envoie son Fils, né d’une femme… Courage : une petite lumière perce déjà l’obscurité, une femme se tient debout dans l’adversité…

Bien fraternellement,

frère Philippe Verdin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article