Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

La Bible et ses symboles : la terre, à l’origine de la vie (Aleteia)

© Pascal Deloche / GODONG - La Création, monastère de Saint-Laurent-en-Royans.

© Pascal Deloche / GODONG - La Création, monastère de Saint-Laurent-en-Royans.

ART & VOYAGES

La Bible et ses symboles : la terre, à l’origine de la vie

Philippe-Emmanuel Krautter - publié le 07/12/21

Les premiers versets de la Bible débutent par le récit de la Création. Première à être citée avec le ciel, la terre symbolise le début de nos origines. Sans elle, rien n’est possible. C’est de l’argile que Dieu créera le premier homme et c’est elle qui recueillera la vie à venir.

« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre ». (Gn 1, 1) La terre se trouve dans le récit biblique « au commencement », traduction en hébreu du premier mot de la Bible — Beréchith — que les traducteurs grecs présenteront par le terme Génésis ou origines. « Aux origines », la Bible précise également que « La terre était informe et vide », c’est-à-dire qu’elle n’avait pas encore la physionomie que nous lui connaissons. Cet aspect informe qui s’apparente à la notion de chaos de la mythologie grecque trouve également des éléments de correspondance avec la physique moderne des premières secondes de l’univers. Divinité chtonienne chez les Grecs connue sous le vocable de Gaia, la terre s’impose dans la Bible en symbole de toute vie et succède ainsi au chaos : « Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Et Dieu vit que cela était bon ». (Gn 1, 10)

La terre, source de vie

La terre symbolisera ainsi rapidement l’origine de la vie dans le récit biblique. Véritable pivot, c’est à partir de sa formation que toute création sera possible selon le plan divin. Le livre de de la Genèse montre en effet combien l’alternance du jour et la nuit, le nombre de jour de la semaine, les premières plantes et les premiers animaux ne peuvent se réaliser qu’à partir de cet élément. La terre dans la Bible symbolise ainsi les conditions de la vie, elle rend possible un ordre parfait à partir duquel la Création pourra s’organiser selon la volonté divine. Pour que cette partition divine soit parfaite, c’est de la terre que l’homme sera créé : « Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant ». (Gn 2, 7)

Ce récit des origines insiste sur la matière qui constitue l’homme, cette terre provenant du sol forme l’élément à partir duquel celui-ci est créé par Dieu, et non point l’air ou l’eau, signe de l’importance de cet élément symbolique. 

Terre nourricière et ordre divin

C’est bien un ordonnancement divin qui se trouve, en effet, symbolisé par ce récit des origines rappelé par la Genèse. Au lieu et place du chaos originel, c’est un ordre parfait qui se trouve ainsi institué régissant la terre et la vie qu’elle portera désormais. L’élément nourricier que constitue la terre prendra rapidement une valeur sacrée dans un grand nombre de civilisations et de religions dont la religion chrétienne.

L’homme qui vivra sur cette terre aura dès lors pour devoir de préserver cet ordre divin et nourricier par des règles qui devront veiller au respect de la terre et de ses éléments. Lorsqu’il suivra cette prescription, l’abondance de la nature récompensera son action, lorsqu’il enfreindra cet impératif, les ronces et le désert prévaudront. Ce que l’homme moderne appellera « écologie » et que la dernière encyclique Laudato Si’ du pape François célèbre.
 

Lire aussi :

La Bible et ses symboles : la tempête, manifestation de la puissance divine

La Bible et ses symboles : le vent divin, la force invisible

La Bible et ses symboles : le feu, la force incandescente

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article