Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Mettons-nous au travail ! (Avent dans la ville)

Mettons-nous au travail ! (Avent dans la ville)

Mettons-nous au travail !

« Appelés Enfants de Dieu »

Première lettre de saint Jean, chapitre 3, verset 1

 

« C’est toi qui as créé mes reins, qui m’as tissé dans le sein de ma mère. Je reconnais devant toi le prodige, l’être étonnant que je suis. » 

L’auteur de ces versets de psaume exprime son émerveillement devant la création d’un être humain dans les entrailles maternelles. À l’entendre, on imagine aisément un artiste travaillant à son œuvre dans le silence d’un atelier retiré. C’est en effet un chef-d’œuvre qui se prépare dans chaque femme enceinte. Mais cette œuvre d’art va naître inachevée et Dieu a voulu qu’il en soit ainsi pour que nous participions à notre propre création. Par les choix libres, posés chaque jour, nous devenons l’artisan de notre propre vie. 

Dans nos écoles, je vois bien qu’il est essentiel de faire comprendre aux adolescents la différence entre « réussir dans la vie » et « réussir sa vie». L’enjeu n’est pas d’abord d’édifier un empire ou de gagner beaucoup d’argent, mais de devenir une personne de confiance, un être libre et responsable, un véritable enfant de Dieu. Cela prend beaucoup de temps, le temps d’une vie, et ne va pas sans souffrance, car devenir enfant de Dieu c’est renoncer à devenir enfant du monde qui passe.

Heureusement, nous ne sommes pas seuls pour accomplir cette tâche. Nous pouvons compter sur Marie : qui, mieux qu’elle, peut nous apprendre à devenir de véritables enfants de Dieu, elle qui a élevé le Fils unique du Père, notre frère ? 

Marie, sois à nos côtés chaque jour comme tu l’as été avec Jésus et apprends-nous à aimer Dieu comme des enfants. 

 

* Psaume 138.

 

 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article