Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

40 jours, 40 vertus : la chasteté

Dean Drobot/Shutterstock

Dean Drobot/Shutterstock

Aleteia

SPIRITUALITÉ

40 jours, 40 vertus : la chasteté

Michel Martin-Prével, cb - publié le 17/03/22

Les vertus s’acquièrent, se travaillent et se perfectionnent, pour notre bien et celui de ceux qui nous entourent. Durant ce Carême, le père Michel Martin-Prével propose de reprendre la pratique des vertus, avec une courte méditation chaque jour, et un exercice pour appliquer une vertu particulière.

La chasteté. Voilà une vertu très mal comprise dans notre univers devenu très érotisé. Au premier sens, la chasteté concerne celui qui s’abstient volontairement des plaisirs sexuels. Elle dépend grandement de la volonté. Elle se rapproche alors de la pureté, de la continence, de la pudeur.

Pour saint Thomas d’Aquin, chaste vient de châtier. « La raison châtie la convoitise », mais où ? Dans l’âme, en l’exerçant sur le corps ! Elle peut se définir comme un rapport équilibré entre cœur et corps. Elle redonne sens au corps, pour ne pas être esclave de son corps. Elle se vit avec l’autre sexe et avec soi-même. Respecter son corps, sa finalité, la finalité de la sexualité est une bonne chose au service de l’amour conjugal. Il ne suffit pas d’être abstinent, sans rapport charnel. Jésus dit : « Si tu regardes une femme en la désirant, tu commets l’adultère ! » On est donc chaste dans ses regards, ses gestes, ses paroles. La chasteté est pour tous : consacrés, prêtres, mariés, célibataires. La pudeur dans les rapports protège en vue de la chasteté. Elle n’est surtout pas la pudibonderie qui est une honte de son corps.

Mais la chasteté a un deuxième sens métaphorique, plus général : orienter l’âme vers des plaisirs saints. Elle est plus pureté dans l’intention, dans un équilibre entre moyens charnels, humains et spirituels. Loin d’être un manque, elle est plutôt une tension positive. « Je vous ai fiancés à un époux unique, je vous ai présentés au Christ comme une vierge chaste, pure » (2 Co 11, 2), dit saint Paul à ses congénères. Notre âme est toujours en attente de chasteté, de pureté. La chasteté est un combat visant vers plus haut, vers ce qui nous attend dans l’éternité.

Résolution : Je choisis un geste, une pensée, un mot trop licencieux et pratiqué couramment pour m’en débarrasser. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article