Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Carême 2022 : Constance s’impose trente minutes de silence par jour

Dubova | Shutterstock

Dubova | Shutterstock

Aleteia

AU QUOTIDIEN

Carême 2022 : Constance s’impose trente minutes de silence par jour

Mathilde de Robien - publié le 29/03/22

Tout au long du Carême, Aleteia va à la rencontre de chrétiens qui ont choisi de donner une plus grande place au Seigneur dans leur quotidien. De beaux témoignages de foi, et des idées à la pelle pour préparer son cœur à la Résurrection du Christ.

Constance change d’effort de Carême tous les ans, tout du moins quand elle a réussi à s’y tenir. Sinon, elle recommence l’année suivante. Cette année, elle a décidé de faire silence une demi-heure par jour. « En fait, c’est hyper dur ! Parce que nous avons toujours quelque chose à faire ! Que ce soit le boulot, ses enfants, son conjoint, l’entretien de la maison ou les plaisirs faciles qu’offrent les réseaux sociaux… » Mère de deux enfants en bas-âge, conseillère d’orientation près de Blois, Constance, 32 ans, s’oblige à rester trente minutes par jour « sans rien faire ». « Une manière d’accepter que le temps ne nous appartient pas », explique-t-elle. « Il ne s’agit pas d’une prière. Juste de faire silence. Je me tais, je chasse mes pensées préoccupantes, mes nouvelles idées, et je me mets dans une attitude d’écoute de Dieu. Même s’il ne dit rien, je continue de me taire. Ce qui est fou, c’est que Dieu finit toujours par arriver. A travers une idée, une révélation. Par exemple, si quelque chose, ou quelqu’un, m’énerve, il me donne une clé de compréhension pour plus de tolérance, plus de miséricorde de ma part ».

Une manière de s’abandonner à Dieu, de faire le silence pour entendre sa voix, de lui donner une place plus centrale dans son quotidien, à l’instar de saint Jean de la Croix dans sa prière :

« Prends-moi, Seigneur,
dans la richesse divine de ton silence,
plénitude capable de tout combler en mon âme.
Fais taire en moi ce qui n’est pas toi,
ce qui n’est pas ta présence
toute pure,
toute solitaire,
toute paisible.

Impose silence à mes désirs,
à mes caprices,
à mes rêves d’évasion,
à la violence de mes passions.

Couvre par ton silence,
la voix de mes revendications,
de mes plaintes.

Imprègne de ton silence
ma nature trop impatiente de parler,
trop portée à l’action extérieure et bruyante.

Impose même silence à ma prière,
pour qu’elle soit élan vers toi ;

Fais descendre ton silence
jusqu’au fond de mon être
et fais remonter ce silence vers toi
en hommage d’amour ! »

Saint Jean de la Croix

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article