Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Homélie de Mgr Paul "Tentation"

Homélie de Mgr Paul "Tentation"

  Tentation  

Jésus a été conduit par l'Esprit dans le désert se laisser tenter par le diable. (Mt 4:1)

6 mars 2022

Frères et sœurs bien-aimés en Christ,

Jésus a été conduit par le Saint-Esprit au désert pour être tenté par le diable (Mt 4:1). Et après les quarante jours de tentation, le diable L'a quitté et les anges sont venus pour Le servir (Mt 4:11). Nous devons tirer deux leçons de la tentation du Christ dans le désert : premièrement, que Dieu sait que nous devons être tentés, et deuxièmement, que les anges seront avec nous si nous luttons pour rester fidèles à Dieu. C'est-à-dire que nous aurons une joie complète si nous sont fidèles à Dieu et résistent au diable – une plénitude absolue de joie à travers et au-delà de toutes les formes de souffrance, comme le dit St Tugdual, « toutes les diversités des épreuves, toutes les possibilités d'effort, de fatigue, de chagrin, de doute, d'angoisse et même de péché et constitue la forme la plus tragique, la plus douloureuse et doit effrayante des épreuves. "

« Et même le péché, » a dit St Tugdual, sans vouloir minimiser sa gravité et son horreur, ni la puanteur de sa corruption. Par l'expiation parfaite du Christ et "sa transfiguration intrinsèque et transcendantale dans l'homme-Dieu", le péché doit devenir un sujet de joie complète. « Mes frères, comptez toute la joie quand vous tombez dans diverses épreuves (Jacques 1:2).

Nous avons besoin de tentations pour prouver notre amour pour Dieu, et venir voir ce que nous sommes vraiment. Cette connaissance de soi nous apporte une profonde humiliation, et cela mène à une humilité bénie. Il est si important pour nous de nous connaître afin de ne plus avoir d'illusions sur ce à quoi nous désirons vraiment. "Tu ne réalises pas que tu es misérable, pitoyable, pauvre, aveugle et nu" (Apocalypse 3:17).

Cette douloureuse réalisation de qui nous sommes ne doit pas nous conduire au découragement - bien au contraire. Nous arrivons ainsi à la vérité sur nous-mêmes, et la « vérité nous libérera » (Jean 8:32). Nous devenons libérés de l'inquiétude parce que le Seigneur se préoccupe des moindres détails de notre vie. Pas tant qu'un cheveu tombe de notre tête sans la permission du Très-Haut. Malgré toutes nos luttes, nos difficultés et nos tentations, nous savons que sa grâce suffira parce qu'Il a vaincu le monde (Jean 16:33).

L'or est testé et purifié dans le feu de la lutte et de la tentation. Dieu est un forgeron divin, pour ainsi dire, et Il doit faire face au fer qui est dur, rigide et froid. Il sait très bien le marteler sur l'enclume pour lui donner la forme qu'il veut. Mais d'abord, Il doit prendre le fer et le faire allumer dans Sa fonderie, et quand le fer est chaud au rouge, quelques coups habiles du marteau sont tout ce qui est nécessaire pour façonner le fer comme Il le souhaite. Il faut le faire tant que le fer est chaud, car bientôt il perdra sa chaleur et retombera dans sa rigidité antérieure. Nous sommes ce fer.

Jésus lui-même est passé par le marteau des tentations : le désert, la faim, l'enseignement incompris, la déception du manque de compréhension de la part des apôtres qui étaient censés le prolonger en temps apostolique, la trahison al, l'abandon, les angoisses, la sueur du sang, les insultes, la Croix, et la mort après les horribles souffrances dans son corps, son âme et son Esprit. Pourtant, tout au long de tout cela, Il dit au Père : « Pas ma volonté, mais la tienne, soit faite » (Luc 22:42).

Si nous résistons au diable, il nous fuira (Jacques 4:7). Il est intéressant de noter que Jésus a repoussé les tentations du diable en citant des textes des Saintes Écritures. C'est pourquoi nous devons lire la Bible tous les jours, dévots, avec humilité et intensité. Le Christ lui-même nous a donné cette arme pour faire fuir le diable, et Il veut que nous l'utilisions. Et avec la grâce de Dieu, nous le ferons.

Amen.

 

Bishop Paul Dupuis

​​​​​​​

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article