Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

1er avril : ces saints farceurs ont su mêler gaieté et sainteté

Pier Giorgio Frassati | Facebook

Pier Giorgio Frassati | Facebook

Aleteia

SPIRITUALITÉ

1er avril : ces saints farceurs ont su mêler gaieté et sainteté

Rachel Molinatti - publié le 31/03/19 - mis à jour le 28/03/22

Chaque 1er avril, farces et plaisanteries sont les bienvenues et les facétieux peuvent donner librement cours à leur imagination débridée. Aleteia vous propose de découvrir quelques figures de saints qui ont su mêler un attrait certain pour l'humour et la dérision à une vie spirituelle intense.

« Dieu est humour », se plaît-on parfois à lancer non sans malice. Tout particulièrement mis à l’honneur le 1er avril, l’humour, quand il rime avec gentillesse, permet de ne pas se prendre au sérieux et donne du sel à la vie quotidienne. « Si l’on n’a pas le sens de l’humour, il est très difficile d’être heureux ; il faut savoir ne pas se prendre trop au sérieux », explique le pape François dans le livre-entretien Dieu est jeune.

« Un saint triste est un triste saint »

« L’humour est comme l’eau qui jaillit naturellement gazeuse de la source ; il a quelque chose de plus : on perçoit la vie, le mouvement », ajoute-t-il. L’écrivain anglais Chesterton l’a lui-même bien formulé : « La vie est une affaire trop sérieuse pour être vécue sérieusement ». « Un saint triste est un triste saint », aurait quant à lui dit saint François de Sales. Aleteia vous propose de découvrir quelques saints qui ont fait rimer sainteté et sens de l’humour.

En images : Ces saints qui ne manquaient pas d’humour

Saint Thomas More

Saint Thomas More

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article