Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Regina Caeli, le chant de l’Église durant le temps pascal

LEEMAGE VIA AFP Vierge Marie, Jan van Eyck, détail du Rétable de l'Agneau Mystique, cathédrale Saint-Bavon de Gand.

LEEMAGE VIA AFP Vierge Marie, Jan van Eyck, détail du Rétable de l'Agneau Mystique, cathédrale Saint-Bavon de Gand.

Aleteia

SPIRITUALITÉ

Regina Caeli, le chant de l’Église durant le temps pascal

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/04/14 - mis à jour le 14/04/22

Cette prière mariale, qui exprime la joie de la Résurrection du Christ, remplace l’Angelus durant le temps pascal.

Chanté en latin, le Regina Caeli (Reine du ciel), la plus récente des antiennes mariales, remplace la prière de l’Angelus durant le temps  Pascal,  depuis la Veillée pascale jusqu’au dimanche de la Trinité, qui suit celui de la Pentecôte.

« Réjouis- toi ! »

Cette antienne ne parle plus de « vallée de larmes », mais de résurrection et de ciel, dont Marie est la Reine auprès de son Fils. Son titre, comme beaucoup de prières, est constitué des premiers mots du texte, que l’Eglise rappelle encore dans son latin d’origine: Regina Caeli, Reine du Ciel. La tradition de  chanter  à Marie, Reine du Ciel, « Réjouis- toi ! »  remonte au XIIe siècle et  selon Gaudium Press, c’est la communauté des franciscains qui l’aurait propagée.

Cette antienne mariale est l’une des quatre hymnes du temps de Pâques, incluse dans la Liturgie des Heures, et que l’on prie du Samedi Saint, veille de la Résurrection du Christ, jusqu’au dimanche après la Pentecôte. Elle fait partie de la prière liturgique nocturne des Complies. Cette prière courte et simple, avec sa magnifique signification théologique, est l’une des plus belles expressions de la joie pascale.

Regina Caeli, le chant de l’Église durant le temps pascal

L’auteur de la prière du Regina Caeli est inconnu, mais une belle tradition l’attribue à saint Grégoire le Grand, pape et docteur de l’Eglise, qui aurait entendu les trois premiers vers chantés par les anges, un certain matin de Pâques, alors qu’il marchait pieds nus à la tête  d’une procession dans les rues de Rome. À la composition céleste, le saint pape aurait ajouté uniquement la quatrième ligne de la prière : « Prie pour nous « .

L’antienne originale est adaptée pour être récitée comme prière, sur le modèle de l’Angelus, jusqu’à revêtir sa forme présente, en y ajoutant une prière finale.

L’antienne « Reine du Ciel » en français 

Reine du ciel, réjouissez-vous, alléluia
car Celui que vous avez mérité de porter dans votre sein, alléluia.
est ressuscité comme il l’a dit, alléluia.
Priez Dieu pour nous, alléluia

V. Soyez dans la joie et l’allégresse, Vierge Marie, alléluia.
R. Parce que le Seigneur  est  vraiment  ressuscité,  alléluia.

Prions: O Dieu, qui, par la Résurrection de votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde, faites, nous vous en prions, que par la Vierge Marie, sa Mère, nous parvenions aux joies de la vie éternelle. Par le Christ notre Seigneur. Amen.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article