Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Traquenard - « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. »

Traquenard - « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. »
Traquenard - « Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. »

« Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. »
Évangile selon saint Matthieu, ch.5, v.20

Je suis un scribe pieux, observateur de la Loi. Avec d’autres scribes, nous venons de surprendre un couple en flagrant délit d’adultère. Pour nous, c’est évident : nous ne pouvons tolérer cela. Que dit la Loi ? La lapider.

Et ils l’arrachent pour l’entraîner vers la mort.

En chemin, nous avons une idée géniale : « Faisons un détour par le Temple et piégeons ce jeune Rabbi qui se prend pour le Fils de Dieu ! Nous pourrons le lapider lui aussi… Puis, nous reviendrons rendre grâce à Dieu après avoir si bien collaboré à son œuvre de justice… »

Dans le Temple, nos cris écartent la foule, alertent Jésus au pied de qui nous jetons la femme… « Maître, nous l’avons surprise en flagrant délit d’adultère et la Loi est claire… qu’en dis-tu ? »

Il ne semble pas s’intéresser à nous… Il dessine sur le sol… Devant notre insistance, il se redresse. Il nous dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Je suis déstabilisé. Nous nous attendions à tout, mais pas à cela. Il semble d’accord avec la lapidation et la Loi. Il a seulement déplacé la question. C’est comme s’il nous disait : « Seul peut imputer un péché, condamner et exécuter la sentence, celui qui n’a pas de péché ! Oserez-vous vous prendre pour Dieu ? »

Silence…

Moi, ça m’a sidéré et j’ai commencé à reculer. À la fin, nous nous sommes tous retrouvés à l’autre bout du Temple. Nous n’avons plus parlé de la femme. Nous sommes retombés sur nos pattes. Il allait le payer cher, ce Jésus, car sa nouvelle justice est intolérable… et en plus il prétend qu’elle vient de Dieu son Père !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article