Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord

Scouts Unitaires de France - Rassemblement SUF à Chambord, 5 juin 2022.

Scouts Unitaires de France - Rassemblement SUF à Chambord, 5 juin 2022.

Aleteia

ACTUALITÉS

I - Chambord 2022 : « Le scoutisme, c’est la joie » (envers et contre tout)

Mathilde de Robien - publié le 06/06/22 - mis à jour le 06/06/22

Malgré une première journée mouvementée à cause des intempéries, une vraie joie était palpable chez les Scouts Unitaires de France (SUF), petits et grands, scouts et anciens chefs, rassemblés ce week-end à Chambord pour fêter les 50 ans du mouvement.

« Le scoutisme, c’est la joie ! », s’exclame le père Nicolas Burle, dominicain au couvent de Lille et aumônier national des SUF, lorsque nous lui demandons quel est le moral des troupes au lendemain des violents orages qui se sont abattus sur le domaine de Chambord. Il est en train de diriger l’installation de l’autel pour la messe mais il ne s’agit pas d’une phrase en l’air. En effet, l’ambiance joyeuse, les sourires aux lèvres et les nombreux témoignages recueillis auprès des scouts démontrent combien la joie et l’espérance sont ancrées dans le cœur de ces jeunes. A en forcer l’admiration.

Ce week-end, Chambord a résonné des cris des 30.000 scouts réunis. Cris pour montrer « qui gueule le plus fort », cris des noms de sizaines et d’équipes lors des « rasso » mais aussi des cris de joie qui s’élevaient telle une vaste clameur dans la plaine de Chambord. Joie de se retrouver, de jouer, de chanter et de vivre la messe ensemble, comme le montrent si bien ces images de la fin de la célébration, foulards au vent.

Chambord 2022 - Aleteia I MR

Chambord 2022 - Aleteia I MR

Une joie qui n’a pas été ternie par l’impressionnant orage de la veille, qui a bousculé le programme prévu de longue date par les organisateurs et trempé les tentes. En témoignent Thibault, Louis, Stanislas et Irénée, chefs de troupe dans le groupe Jésus-Ouvrier à Boulogne-Billancourt. Agés de 20 à 22 ans, ils sont responsables de 24 jeunes de 12 à 17 ans. Ils n’ont pas pu s’abriter pendant l’orage, sinon sous des bâches et des ponchos… « Nous étions dehors dans la plaine, et tous les scouts chantaient malgré la pluie et la grêle. C’était incroyable. Dans la troupe, aucun scout ne s’est plaint. Au dîner, on les a remerciés, ils ont été vraiment courageux ».

Joie dans le don de soi

Mais la joie des SUF ne se réduit pas à une joie factice, liée à l’excitation de cet événement exceptionnel. Elle prend aussi racine dans le don de soi, dans le fait de prendre soin du plus petit, l’un des fondements de la pédagogie SUF, qui a été largement mise en œuvre ce week-end. Les cheftaines d’une meute d’Issy-les-Moulineaux nous raconte comment une incroyable entraide s’est mise en place au moment de remonter les tentes arrachées par le vent. « Nous avons pu être abrités au château pendant l’orage et lorsque nous sommes revenus au campement, des chefs de groupe et des routiers étaient en train de remonter les tentes des louveteaux ». La « pédagogie du grand frère » en actes. Autre exemple, des jeannettes de Castres ont eu leurs sacs de couchage trempés par la pluie. Les cheftaines leur ont offert leur duvet sec, en échange de leur duvet mouillé.

Joie des anciens

De nombreux anciens responsables du mouvement étaient également présents. Ils ont été touchés quant à eux par une autre forme de joie, celle de voir la flamme SUF se transmettre de génération en génération. Jean-Paul Béchu, commissaire général de 2009 à 2013, témoigne de sa joie face à « l’espérance à l’état pur portée par ces jeunes ». « Ce sont les mêmes qu’il y a 15-20 ans ! Tous les scouts sont finalement les maillons d’une chaîne, une chaîne qui mène au Seigneur, et c’est une joie profonde de voir qu’elle ne s’est pas détendue. » Pour l’ancien commissaire, le scoutisme est l’œuvre de Dieu. « Et nous l’avons bien vu pendant la messe, où l’Esprit Saint nous a été donné, puis accepté et reçu par chacun ». S’il est convaincu depuis longtemps que le scoutisme rend heureux, ce week-end mémorable en convaincra sans doute beaucoup d’autres.

Découvrez, en images, le grand rassemblement des SUF à Chambord :
Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord
ALETEIA I MR

ALETEIA I MR

II - Des « lieux pour Dieu », ou comment les SUF ont invité le Seigneur à Chambord

Mathilde de Robien - publié le 06/06/22 - mis à jour le 06/06/22

Fidèles à la spiritualité développée par le père Jacques Sevin, le fondateur du scoutisme catholique, les SUF ont veillé à construire plusieurs coins prière dans les sous-camps, qu’ils ont appelés des "lieux pour Dieu".

Le sens de Dieu est l’un des cinq buts du scoutisme. Faire grandir les jeunes avec le Christ pour en faire des citoyens libres, heureux et responsables au service des autres et de la Création, telle est la grande ambition des SUF. « Ton âme est-elle en progrès ? », interrogeait le père Jacques Sevin. « Cela seul importe, et cela seul te fait meilleur. Tu dois être aujourd’hui meilleur qu’hier, et demain meilleur qu’aujourd’hui ! »

A Chambord, les organisateurs n’ont pas lésiné sur la progression de l’âme des 30.000 jeunes réunis pour les 50 ans du mouvement. Outre la messe de la Pentecôte lors de laquelle Mgr Rougé les a invités à vivre « sous l’emprise de l’Esprit », de nombreux « lieux pour Dieu » ont été construits dans les sous-camps. Un lieu pour se retrouver sous le regard du Seigneur et prier ensemble. « Que la prière soit sacrée, à heure fixe matin et soir. Qu’elle soit surtout vivante, adaptée », engageait le père Sevin.

Justement, la branche jeannette a eu une bonne idée pour rendre la prière vivante : chaque ronde avait pour mission d’apporter une image de sa sainte-patronne. Images qui ont trouvé place sur les oratoires confectionnés pour l’occasion. « De cette manière, toutes les saintes-patronnes sont représentées. Il y a beaucoup de sainte Jeanne d’Arc, mais c’est l’occasion de découvrir d’autres saintes patronnes moins connues », explique Nicolette, cheftaine d’une ronde du groupe de Saint-Nizier, à Lyon. Ainsi, lorsque les jeannettes se regroupent pour prier, elles peuvent découvrir et se placer sous la protection de nouvelles figures féminines telles que Claire de Castelbajac, Anne de Guigné, Mère Teresa, Louise de Marillac, Pauline Jaricot, Rosalie Rendu, ou encore Anne-Marie Javouhey. De beaux modèles pour, à leur suite, suivre le Christ !

Chambord 2022 - SUF

Chambord 2022 - SUF

Des temps spirituels étaient prévus également pour les plus âgés. De nombreux prêtres étaient disponibles pour parler, se confesser ou prier. « J’ai rarement l’occasion de rencontrer un prêtre et de parler avec lui », confie Charles, 17 ans, scout à Paris. « Il y a notre aumônier scout mais il me connaît ! Je n’ose pas trop me confesser à lui, donc oui, aujourd’hui, je vais me lancer ! », assure-t-il gaiement.

 

 
MR I Aleteia - Rassemblement SUF, Chambord 2022.

MR I Aleteia - Rassemblement SUF, Chambord 2022.

III - 50 ans des SUF : un dimanche à Chambord
[EN IMAGES]

Mathilde de Robien - publié le 06/06/22 - mis à jour le 07/06/22

Ces 4, 5 et 6 juin, 30.000 scouts unitaires de France étaient rassemblés à Chambord pour les 50 ans du mouvement. Un week-end campé qui restera gravé dans les mémoires.

Malgré le « violent coup de vent » de la veille, « digne des Actes des Apôtres » comme l’a souligné Mgr Rougé dans son homélie, la joie et la bonne humeur régnaient dans les cœurs des 30.000 jeunes réunis à Chambord. Une journée mémorable, dont les temps forts ont été le grand jeu et la messe de Pentecôte.

Cliquez sur le diaporama pour découvrir les photos :

Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord
Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord
Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord
Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord
Les meilleurs moments du mythique camp des 33 000 SUF à Chambord
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article