Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Au risque de se répéter

Au risque de se répéter
Au risque de se répéter

« Oui j’ai vu mon peuple,  oui son cri est venu jusqu’à moi. »
Premier livre de Samuel, ch.9,v.16

Ce lundi, je suis en Italie, à Florence, au couvent San Marco. À l’entrée du cloître, je découvre une fresque figurant saint Dominique en prière au pied de la croix. Plus grand que nature, les yeux baignés de larmes, il embrasse la croix, pleurant et gémissant pour le péché des hommes.

Ceux qui ont observé Dominique ont été marqués par sa prière. Ainsi témoigne le frère Étienne : « Dans la nuit, alors qu’il priait, tant de gémissements et de lamentations sortaient de lui avec violence, que les frères qui étaient à proximité étaient tirés de leur sommeil et certains d’entre eux étaient bouleversés jusqu’aux larmes. » À mon tour, devant cette fresque, j’entends son cri : « Mon Dieu, mon Dieu, ma miséricorde, que vont devenir les pécheurs ? »

« Mon Dieu, mon Dieu. » Dominique s’y reprend à deux fois, comme Jésus sur la croix. L’un et l’autre, dans la détresse la plus profonde, supplient le Père. Et deux fois, même : « Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Alors que tout s’effondre, en dépit de tout, dans l’abandon à la volonté du Père, ils choisissent de fonder leur vie.

Et nous aussi nous contemplons aujourd’hui le même Dieu. Par amour des hommes, il nous a donné son Fils unique « afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle »*.  

Mon Dieu, mon Dieu… en toi je mets ma confiance, toi qui as envoyé ton Fils non pour juger le monde, mais pour le sauver.

 

* Evangile selon st Jean ch.3, v.16

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article