Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Visages du père « Je ne t’oublierai pas. Car je t’ai gravé sur les paumes de mes mains. »

Visages du père « Je ne t’oublierai pas. Car je t’ai gravé sur les paumes de mes mains. »
Visages du père « Je ne t’oublierai pas. Car je t’ai gravé sur les paumes de mes mains. »

« Je ne t’oublierai pas. Car je t’ai gravé sur les paumes de mes mains. »
Prophète Isaïe ch. 49, v.15-16

J’ai eu plusieurs pères : celui qui m’a conçue, tendrement aimée jusqu’à sa mort accidentelle lorsque j’avais sept ans ; un père adoptif, qui m’a aimée autant que ses trois filles ; l’oncle qui a élevé ma petite sœur et notre petit frère. Sans parler du mari de ma marraine, que d’hommes bienveillants et solides j’ai rencontrés. Dans le malheur, notre fratrie brutalement touchée a bénéficié de modèles de pères différents, généreux. Dès lors, je peux comprendre ce que signifie : « Montre-nous le père. »

J’ai beau savoir qu’un Père n’a d’autre volonté que de m’inviter à accomplir mon être, je l’évite, je me dérobe, happée par l’immédiat, l’urgence d’agir, l’illusion d’être indispensable, de devoir accepter tout ce qui est proposé, demandé, requis.

Suis-je emportée par la vie qu’on dit courante ? À force de faire face à l’immédiat, je ne prends plus suffisamment le temps de laisser éclore dans le silence la parole de Dieu : non de vains mots ni des mots de vanité, mais une parole qui surgit de la source, irrigue ma vie, m’entraîne hors de mes prisons intérieures. « Va au large, ma fille », me répétait ma mère spirituelle, désireuse de m’affranchir des scrupules, du perfectionnisme qui fige au lieu d’animer, de stimuler.

Il me semble que souvent, je veux et je ne veux pas ; je vois où est le droit chemin, mais je vagabonde, je traînaille, je reporte à demain la décision de mettre mon existence en accord avec mon désir essentiel, ce que je discerne comme étant ma voie propre, mon talent.

Montre-moi, Père, comment dire oui à l’essentiel, m’y consacrer, au lieu d’acquiescer sans tenir parole.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article