Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En Quête ou Enquête de Foi ?

Parution d'articles de presse web concernant édifices religieux, œuvres d'arts ou manifestations chrétiennes.

Arrivée du Père Lambert

Gare de Saint Astra des Bois

Gare de Saint Astra des Bois

Arrivée du Père Lambert

Part.7 - Philippe Queruau Lamerie – 18.08.2021

 

Demain, c’est l’arrivée tant attendu du Père Lambert, l’aumônier de la Troupe de scouts.

C’est Firmin qui ira le chercher à la petite gare du chef-lieu de canton de Saint-Astra des Bois, avec l’un des chefs-scouts. Le Père Lambert ne connaissant pas Firmin, il est en effet préférable qu’il soit accompagné !

Quant à Roger, qui a décidé de recevoir le Père Lambert chez lui pour plus de confort, il préparera la chambre à donner avec 1 chef et 2 scouts.

Au petit matin, après la traite des chèvres, Firmin passe chez Roger prendre le chef-scout désigné. Bien entendu, Firmin a pris son « Pass Salutaire » qu’il positionne comme d’habitude derrière le pare-soleil de sa Peugeot Boxer.

Les voilà partis, il ne faut pas traîner car le TER arrive à 9H47 !

Sur la route, le chef-scout apercevant l’image derrière le pare-soleil côté conducteur, demande à Firmin : qu’elle est cette belle image ? Firmin, tout content de cette question, répond fier comme un coq de Barbarie : Ben ! C’est mon « Pass Salutaire », le Bon Pasteur !

Le chef-scout, surpris par cette réponse et ne sachant pas s’il fallait rire, dit simplement : elle est belle ton image ! N’est-ce pas qu’elle est belle et encore tu n’as pas vu ce qui était écrit derrière ! Répond Firmin : Là, j’ne peux pas mais je montrerai t’à l’heure ! Un petit silence puis dit : Si tu savais, Roger, il n’a un qu’n’est pas mal non plus ! Ah bon, répond le chef-scout, lui aussi il a un « Pass Salutaire » ? Ben oui! répond Firmin comme si c’était une évidence…

On arrive à la gare, le temps de trouver une place de parking, et nous voilà à l’arrivée de voyageurs.

Un grand type, pantalon beige, chemise kaki avec une petite croix sur la poche à rabat de sa poitrine et un chapeau à la Baden-Powell sur la tête déambule au loin avec un sac à dos et une valise à la main.     

Ah, salut Christian ! s’écrit-il en nous apercevant. Bonjour Père Jean, vous avez fait bon voyage ? répond Christian qui, vous l’avez compris, est le Chef scout. Je vous présente Firmin qui gentiment s’est proposé pour venir vous chercher. Très heureux de faire votre connaissance, que Dieu vous bénisse ! dit le Père Lambert en s’adressant à Firmin.

Firmin saisit la valise de la main du Père Jean et tous trois se dirigent vers le parking. Une fois la fourgonnette chargée, Christian laisse sa place de devant au Père Jean et monte sur l’un des sièges installés à l’arrière. Et, nous voilà en direction de « la ferme des Genêts » où se trouve le camp scout.

Les 20 minutes de trajet vont très vite passées car ça papote beaucoup… la prise de connaissance avec Firmin est rapide !

Nous y sommes ! Arrivée à « la ferme des Genêts ». Roger, les chefs et les scouts sont tous là en demi-cercle dans la cour, y compris les poules, les canards et les oies qui vont et viennent, comme de si de rien n’était !

Dès que le père Jean, Firmin et Christian sont descendus du Peugeot Boxer, sur un signe d’un chef, les scouts entonnent un chant d’accueil : ​​​​​​​

Applaudissements, embrassades, oui il en faut peu pour être heureux !

Firmin et Christian présentent Roger au Père Jean, très ému par cette marque de chaleur humaine.

Roger accompagne à sa chambre le Père Jean (qui n’en revient pas) pour un peu de repos. Repas à 19h45, lui dit-il, C’est Firmin et moi qui régalons ce soir ! Et, je peux vous dire que ça ne va pas être décevant !

 

A bientôt pour le prochain épisode (Messe en plein air au camp scout) les invitations sont lancées …

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article